Le bois

Les déchets de bois proviennent :

  • de l'exploitation forestière : houppiers, branchages, écorces, souches, sciures;
  • des industries de première transformation (scieries) qui produisent des dosses et délignures, des écorces, des sciures, des copeaux et des chutes courtes;
  • des industries de deuxième transformation (menuiseries, fabriques de meubles, de parquets, de charpentes...) qui produisent des sciures, des chutes, des copeaux d'usinage, des poussières de ponçage;
  • des objets mis au rebut : bois de chantier et de démolition, caissettes, palettes, bois de coffrage, charpentes, meubles, traverses de chemin de fer, bois de veine...

Les déchets de bois sont classés en trois catégories :

  • la biomasse : bois exempt de toute contamination
  • les bois faiblement adjuvantés : palettes, panneaux, bois d'ameublement
  • les bois traités à la créosote, aux CCA (cuivre, chrome et arsenic) et les bois ignifugés.

Les bois de rebut souillés ou traités sont, en fonction de leur teneur en substances dangereuses, considérés comme des déchets dangereux. Ils doivent donc être éliminés par les filières de traitement adaptées.Réduction à la source.

Le fait de considérer le bois comme une ressource renouvelable, ne doit pas minimiser les efforts de chacun vers une réduction à la source.
La réduction à la source peut se concrétiser par une approche d'écoconception (ameublement, emballages) et par une optimisation des procédés industriels.
source :
www.arecpc.com/guide/dib/bois.html